Mentions légales

Éditeur

Pyramyd Éditions

Société anonyme au capital de 10 000 euros

RCS Paris 813 846 342

Siret 813 846 342 00018

TVA Intracommunautaire FR09 351 996 509


Siège Social : 31, rue de Réaumur - 75002 Paris

N° tél : 01 40 26 00 54

N° fax : 01 40 26 07 03


Président : Michel Chanaud


Hébergement

Online.net

RCS Paris B 433 115 904

Siège social : Online SAS - BP 438 - 75366 Paris CEDEX 08


Informatique et Libertés

Le site pyramyd-editions.com est déclaré sous le numéro 1539174 en cours auprès de la commission National Informatique et Libertés (CNIL). Les informations recueillies font l’objet d’un traitement informatique destiné à traiter les commandes ou à adresser des informations sur nos produits et nos services. Le destinataire des données est la société Pyramyd NTCV. Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vouspouvez exercer en adressant un courrier à Pyramyd NTCV, 15 rue de Turbigo, 75002 Paris


Pyramyd Éditions propose sur son site des liens vers des sites tiers qui ont été jugés opportuns à un moment donné. Pyramyd Éditions ne pourra être tenue pour responsable du contenu de ces sites et de l’usage qui pourra en être fait par les utilisateurs.


Propriété intellectuelle / Droits concédés aux utilisateurs

Toute reproduction ou représentation intégrale ou partielle, par quelque procédé que ce soit, sans le consentement préalable de l’éditeur, des textes ou images publiées sur ce site est illicite et constitue une contrefaçon en application de l’article L 335-3 du Code de la propriété intellectuelle. L’article L335-2 dudit Code punit la contrefaçon de trois ans d'emprisonnement et de 300 000 euros d'amende et prévoit que lorsque les délits prévus par le présent article ont été commis en bande organisée, les peines sont portées à cinq ans d'emprisonnement et à 500 000 euros d'amende, sans préjudice des dommages intérêts susceptibles d’être attribués aux auteurs et à l’éditeur. Il est rappelé que « le piratage nuit à la création artistique. »