Rencontre avec Elise Valmorbida

Rencontre avec Elise Valmorbida

Alors que nous publions son Bonheur d'écrire, Elise Valmorbida nous parle de son parcours d'autrice et, bien entendu, d'écriture ! 

 

Bonjour Elise. Pouvez-vous s'il vous plaît vous présenter et nous parler de votre parcours ?  

Je suis une Italienne qui a grandi en Australie et qu'une bourse d'étude a conduite en Angleterre. J'ai été séduite par Londres, et je le suis toujours. Je suis autrice professionnelle et professeure d'écriture créative. J'ai également été consultante en scénario et productrice d'un long métrage indépendant à tout petit budget. 

Parmi mes oeuvres publiées figurent quatre romans, dont le plus récent et primé, The Madonna of the Mountains, a été traduit dans de nombreuses langues, dont le français (sous le titre de Maria Vittoria, par Claire Desserey). J'ai également écrit trois livres de non fiction, dont le dernier est Le Bonheur d'écrire, inspiré par mon expérience d'écrivaine et professeure. 

 

Qu'est-ce qui vous a poussée à écrire un livre sur l'écriture ? 

J'enseigne l'écriture créative (cours, ateliers, tutorat) depuis plus de vingt ans. J'aime enseigner et je suis persuadée que pour faire un bon professeur, il faut être un bon élève. J'apprends constamment de mes étudiants et je prends beaucoup de plaisir à relever les défis qu'ils me lancent. 

Au fil des décennies, j'ai remarqué plusieurs points récurrents : des problèmes pratiques, des peurs et des rêves partagés. J'ai également constaté que ceux d'entre nous qui se tiennent à la pratique de l'écriture découvrent une nouvelle forme de bonheur. Parfois, c'est l'euphorie d'un moment d'inspiration, la gratification d'être publié ou de gagner un prix. Mais ce qui m'intéresse par dessus tout, c'est le bonheur durable. Il est long à construire. Inégal, mais certain. Il se dévoile morceau par morceau, comme une mosaïque. Il est dû à certaines manières de voir et à certaines manières de faire. Avec le temps, l'écriture créative améliore le bien-être, qui améliore à son tour l'écriture créative, dans un cercle vertueux. 

Ces constats m'ont poussée à écrire les premières pages de ce livre il y a plus de quinze ans, et, depuis, je l'ai complété petit à petit. 

 

Comment avez-vous travaillé sur cet ouvrage ? Avec quelle méthode ? 

J'ai commencé par le brouillon de mon introduction : "OSEZ". Tout est parti de là. Je voulais garder ce côté joyeux et provocateur tout le long du livre. J'ajoutais des éléments à ce brouillon entre mes plages d'écriture pour mes romans et pour les projets de mes clients (il faut bien payer ses factures !). Je n'ai jamais cessé d'enrichir ce brouillon. Même quand j'étais trop occupée pour m'assoir et écrire un chapitre travaillé, j'ajoutais dans ma liste d'idées de simples prises de notes : une référence bibliographique, une révélation d'enseignante, une pensée philosophique, un film expérimental, une recherche en psychologie, un auteur intéressant, un conseil délivré par un sage ami, un poème, une interview, un souvenir, une étincelle d'inspiration... Tout alimentait mon joyeux bazar ! 

Finalement, je savais que j'avais plus de matériel que nécessaire pour un livre, et j'ai décidé de le structurer selon un schéma narratif classique : les débuts, les milieux, les fins. Ma première version du livre était deux fois plus longue qu'au final. J'ai retravaillé le texte jusqu'à ce qu'il soit aussi succinct et concentré que possible. Je voulais avant tout qu'il soit accessible, même lorsqu'il présente des idées subtiles et stimulantes.  

 

Quels trois conseils principaux donneriez-vous à quelqu'un qui souhaite écrire ?  

1. Commencez un carnet, que ce soit sous forme papier ou numérique. Gardez-le toujours sur vous, gardez-le actif, remplissez-le de notes, remarquez les choses. 

2. Lisez Le Bonheur d'écrire ! Il regorge d'incitations, de provocations et de conseils. 

3. Pendant que vous le lisez, réfléchissez à ce qui y est dit, réalisez les exercices... 

 

Quels sont vis projets actuels ? 

Je co-écrit et co-édite un magnifique livre d'art pour le compte d'un organisme de bienfaisance. Je suis plongée dans l'écriture de mon prochain roman, qui explore des histoires de migrations et crée des passerelles avec Maria Vittoria

J'enseigne également l'écriture créative sous forme d'ateliers, en présentiel ou en ligne, dans différents pays. 

 

 

 

Photo © Geza Singer

Left Continuer vos achats
Votre commande

Votre panier est vide