Rencontre avec Matt Stuart

Rencontre avec Matt Stuart

Photographe depuis plus de 25 ans et auteur de Penser comme un photographe de rue, Matt Stuart nous livre quelques réflexions autour de son activité de prédilection. 

 

Bonjour Matt, pouvez-vous vous présenter et nous parler de votre parcours ?  

 

J'ai 46 ans, je suis né à Londres et je vis actuellement aux Pays-Bas. J'ai passé mon adolescence sur une planche de skate, puis vers 20 ans, je l'ai échangée contre un appareil photo. Depuis ce jour, je n'ai jamais éteint mon appareil. 

 

Qu'est-ce que vous a donné envie d'écrire ce livre sur la photographie de rue ?  

J'avais envie de transmettre certaines de mes découvertes et des astuces apprises après 25 ans passés à battre le pavé. Et j'ai pensé que cela pourrait être utile à une nouvelle génération de photographes en train d'éclore. L'ouvrage est accessible et, je l'espère, motivant et inspirant. 

 

Quels sont d'après vous les trois conseils les plus importants ? 

 Être bienveillant, être honnête et ne pas hésiter. 

 

Quels photographes vous inspirent le plus ?  

 La liste en change tous les jours ! Aujourd'hui, je dirais Lee Friedlander, Joel Meyerowitz, Richard Kalvar, Tony Ray-Jones, Carolyn Drake, Narelle Autio et Trent Parke.

 

Sur quoi travaillez-vous actuellement ? 

Je suis en train de photographier une série d'entrepôts colorés qui me rappellent les peintures de Mondrian, et je prépare un petit projet autour des passionnés des bunkers de la Seconde Guerre mondiale. 

 

Retrouvez le travail de Matt Stuart sur son site et sur Instagram

Left Continuer vos achats
Votre commande

Votre panier est vide